ADHERER

 

ADHÉRER•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Adhés1

Télécharger le bulletin : Adhésion 2017 

Envoyez le formulaire par courrier électronique à : adhesion@federation-du-design.com et votre règlement par courrier à l’adresse suivante : FéDI  – 23 rue Juiverie – 69005 LYON

 

 POURQUOI ADHÉRER À LA FéDI ? •••••••••••••••••••••••

Designers  agences, indépendants

  • Organiser des rencontres pour échanger entre professionnels sur des thématiques concrètes.
  • Mettre en place un baromètre semestriel pour avoir une vision du secteur et de l’évolution du métier
  • Organiser des soirées d’information à partir des demandes du terrain (exemple le CII en 2014)
  • Structurer la profession et la rendre lisible par la rédaction du guide Qualidesign
  • Représenter les professionnels auprès d’instances officielles régionales et nationales (CoDesign, APCI, Ministère du Redressement productif…)

Les grands chantiers de 2016 :
Poursuivre la mise en place de Qualidesign
Participer activement avec le CoDesign à l’Observatoire de l’Offre pour avoir une cartographie très complète des professionnels de la région

Designers intégrés

  • Organiser et animer des rencontres et des visites d’entreprises pour parler du métier et de son organisation dans l’entreprise
  • Diffuser des newsletters pour partager ces rencontres professionnelles
  • Proposer un guide du design intégré.
  • Mettre en place et partager un baromètre semestriel pour avoir une vision du secteur.

L’équipe poursuivra les actions mises en route en 2015

Jeunes professionnels et les écoles

  • Mettre en place un baromètre semestriel pour avoir une vision du secteur
  • Proposer des rencontres spécifiques suivant les besoins détectés avec l’analyse des baromètres

Les grands chantiers de 2016-2017:

Mettre en place l’Observatoire Formation du Codesign afin de rapprocher l’offre de formations et les attentes de la profession, et d’améliorer l’employabilité des jeunes
Préparer un 5 à 7 spécifique sur la création d’entreprise.
Organiser dans les écoles des échanges entre professionnels de la FéDI et futurs diplômés

Le bureau et les membres des groupes de travail sont bénévoles, ils ont besoin de votre soutien afin de se sentir légitimes et continuer à avancer sur les différents sujets en cours.

 

CODE DE DEONTOLOGIE•••••••••••••••••••••••••••••• 

• PRÉAMBULE

• Le design industriel est une activité de type résolution de problèmes, qui consiste à créer, selon des paramètres économiques, techniques, fonctionnels et esthétiques, des produits, objets ou systèmes qui seront ensuite fabriqués et commercialisés.

• Le présent code de déontologie est le fondement de notre syndicat. Son objectif est d’énoncer les bases éthiques liées à la pratique du design et acceptées par tous les membres dudit syndicat.

• L’adhésion à la FéDI implique le respect du code de déontologie.

• Tout manquement constaté exclue de fait et automatiquement le membre adhérent concerné.

• RESPONSABILITÉ DU DESIGNER VIS À VIS DU DEMANDEUR

• Le Designer est un consultant et a, en tant que tel, un devoir de conseil envers le Demandeur dans la limite de ses compétences.

• Il s’abstient de fournir des services pour lesquels il n’aurait pas les compétences requises.

• Dans l’exercice de la mission qui lui a été confiée, et dans le cadre des savoirs et règlements qui constituent les règles de son Art, le Designer apporte au Demandeur le concours de tout son savoir et de toute son expérience.

• Le Designer recherche des solutions qui sont en accord avec les principes d’un développement durable.

• Le Designer a la responsabilité de mettre en œuvre les moyens nécessaires au respect de la confidentialité des informations qui lui seront confiées dans le cadre de l’étude.

• Le Designer ne travaillera pas simultanément sur des natures de commandes qui seraient directement en concurrence sans en informer les Demandeurs ou les employeurs concernés.

• La production du Designer relève du cadre légal de la propriété intellectuelle et artistique, et de ce fait, les droits qui en découlent doivent faire l‘objet d’une information et d’une entente préalable avec le Demandeur.

• Le Designer refuse de se prêter à des opérations de nature à léser les droits des tiers ou à entraîner des possibilités d’accidents.

• RESPONSABILITÉ DU DESIGNER VIS À VIS DES AUTRES DESIGNER

• Il doit toujours préserver la dignité, l’honorabilité et la réputation de la profession.

• Il ne doit jamais, par négligence, ni intentionnellement, porter atteinte à la réputation ou au travail d’autrui.

• Le designer ne tentera pas de faire concurrence à un autre designer au moyen de réduction délibérée d’honoraires ou par toute autre incitation déloyale.

• Il n’acceptera pas de son client d’instructions qui impliqueraient un plagiat conscient, ni n’agira d’une manière qui impliquerait un plagiat conformément au code de la propriété intellectuelle et artistique en vigueur.

• Il ne reprend le travail d’un autre designer qu’à la demande expresse et écrite du demandeur, et dans ce cas il doit se comporter dans le respect d’une conduite professionnelle digne des règles de bienséance.

• Lorsqu’il accepte des stagiaires sur son lieu de travail, le designer doit assumer auprès d’eux son rôle de conseiller et/ou de tuteur.

• RÉMUNÉRATION DU DESIGN

• Le Designer est rémunéré exclusivement par des émoluments librement convenus par contrat avec le Demandeur. Il s’interdit de recevoir remises, commissions, avantages ou dons quelconques d’un tiers en dehors de cette rémunération.

• Le Designer n’accepte aucune rémunération qui pourrait entacher l’indépendance du jugement.

• Le Designer qui a des liens financiers avec une compagnie ou une firme pouvant bénéficier des recommandations faites par lui au cours de son travail en avisera par avance le Demandeur ou son Employeur.

• Le Designer ne fournit pas d’avant-projets (même) sommaires non rémunérés.

• L’étude de design ne débute que lorsqu’un accord formellement établi entre les parties aura été conjointement accepté.

• Le Designer ne participe à aucun concours international et national ouvert dont les conditions ne seraient pas conformes aux règlement établis par l’ICSID.

• Qu’il s’agisse d’une commande directe, d’une consultation ou d’un appel d’offres, l’objet de la demande ainsi que ses modalités artistiques, techniques et financières doivent être clairement formulés dans le respect des lois en vigueur (codes des marchés publics, éligibilité aux subventions, droits d’auteur et propriété intellectuelle par exemple) et, si possible, des recommandations professionnelles.

Les commentaires sont clos.